mardi, août 09, 2005

1997

Tapie dans l’ombre, j’attends mon heure, celle de l’anéantissement final. Passe la fête des mères, passe la fête patronymique (« vieux relent de religiosité que les révolutionnaires n’auront pas eu », je cite dans le texte), passe la Saint Valentin, mais là, aujourd’hui, s’il oublie, sa dernière heure est arrivée. Le Pulp fiction matrimonial pourra commencer.
Ce matin, tout à sa douleur et anéanti par des brûlures sur ses pieds dues à un usage intensif de chaux seulement chaussé de tongs, il est parti chez le docteur pour trouver une épaule masculine compatissante. Car c’est bien connu, quelque soit l’ampleur et la véracité de la souffrance, un male blessé en vaut deux de valide point de vue narcissisme. A croire que la terre s’arrête de tourner. On comprend mieux pourquoi Dieu (espérons que C ne lira pas) a confié à la femme la lourde et douloureuse tache d’enfanter. Certains devraient y réfléchir avant de gémir. En plus, un homme qui souffre se retrouve forcément soutenu par une horde de congénères qui n’hésitent pas à traiter la femme de cœur de pierre. Bref, ce matin, je peux comprendre, mais faudra pas que ça dure.
Et oui, il y a 8 ans, là d’un coup, vous comprenez que je ne parle pas de mon anniversaire, vu mon âge plutôt avancé. Enfin, nous convolions en justes noces. Moi, je suis inévitablement la meringue sur la photo, le beau mec à côté c’est Charlemagne. Je pose sur ce moment un regard emprunt d’une grande nostalgie, non que ma vie depuis soit devenue un enfer. Mais voilà, c’était la période de l’insouciance, celle aussi du bonheur sans contrainte, de l’amour à brides abattues. Aujourd’hui, c’est le bonheur du quotidien, celui des enfants et de Charlemagne que l’on attend le couteau à la main de retour de chez le médecin, en espérant qu’un bouquet de fleurs ou un baiser illumineront son regard. On peut toujours rêver !!!

1 Comments:

Blogger filambulle said...

quelle jolie meringue! Il y a des violettes au sucre dans le décolleté? allez, je sais ce que c'est qu'un homme malade! Al est inévitablement gravement enrhumé quand j'ai une bronchite, etc. Inexplicablement épuisé et "pas très bien" quand je souffre de mes débuts de grossesse...
Ne sors quand même pas le couteau trop t^t. La journée est encorre longue, et un homme à la maison, ça peut toujours servir.

7:24 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home