mardi, septembre 13, 2005

Il ne me sera rien épargné

Hier soir, j’ai ma mère au téléphone, il n’y a dans ce propos aucune vérité révélée, étant donnée la fréquence de nos contacts verbaux et/ou téléphoniques. Mais, le ton de sa voix me paraît quelque peu suspect.
Au détour d’une phrase, elle me demande entre appréhension et méfiance " ça va, vous n’avez pas de problème ? ". Je m’interroge sur le sens profond de son interrogation : non, maman, pas de divorce en vue et Charlemagne ne compte ni se convertir au catholicisme ni devenir végétarien. " Mais, tu es sûre ? ". Franchement, de mémoire de fille de sa mère, je n’ai jamais entendu pareille conversation, j’hésite à poser la seule question qui vaille " de quoi tu parles ? ". Mais je laisse venir la suite non sans inquiétude.
" Et bien, c’est à dire que Victoire nous a dit quelque chose de spécial ce matin ". Je sens glisser dans mon dos un éclair d’effroi, Victoire ayant déjà annoncé à qui voulait l’entendre que j’étais enceinte (j’ai bien dû avoir 12 enfants depuis la naissance du Poulet) et que nous avions acheté une nouvelle voiture. Et parfois, je pense avec horreur à tout ce qu’elle a pu dire mais que personne n’a osé nous répéter par pudeur ou gène. Donc, je m’attends au pire et dieu sait si j’ai de l’imagination, mais franchement le pire n’est jamais ce que l’on pense.
J’avance mes pions pour que l’on en finisse avec ce suspens à mourir " Mais, qu’est ce qu’elle t’a dit ? ". " Qu’ils avaient très faim parce que vous n’aviez plus rien à leur donner à manger et que c’est pour cela que hier soir tu leur as fait un biberon de Nesquite (comme dit Victoire) avec des croques (traduction des biscuits d’apéritifs) ". Ah la vache ! Effectivement, ils ont soupé avec des choses d’ordinaire bannies ( et somme toute, fort peu diététiques) mais voilà, je voulais leur faire PLAISIR et vu que nous avions fait un gros et très bon repas à midi (je précise pour ceux qui hésiterait à envoyer leurs dons à une famille en détresse ), je pensais que c’était suffisant. De plus, cette ignoble moutarde a omis d’ajouter qu’elle avait mangé une bonne demi-douzaine de crêpes.
Pour parachever le tableau façon cosette, elle a ajouté " même à Viriato et Mamaque, Maman leur a donné seulement du pain et de la confiture ". Voilà donc en plus d’être une mauvaise mère, je ne sais même pas traiter correctement mes invités. Evidemment, j’ai eu droit au laïus maternel sur les bienfaits du plat de pâtes, et sur les questions sur notre santé financière. Mes explications certainement fumeuses n’ont pas apaisé ses craintes de voir passer l’huissier un de ces quatre matins. Et je ne peux m’empêcher d’imaginer les conséquences d’une telle déclaration à l’école (avec la Bestiole, on est à l’abri de rien). A nous, la DDASS, le juge pour enfants …
Franchement, comme dirait l’autre " Cria cuerbos y te sacaran los ojos ! ".

4 Comments:

Blogger Jean said...

Bravo !!!
Rosette et moi avons vraiment aimé !! Nous en rions encore !!!

A la démarche hésitante de Victoire ,il est évident qu'elle souffre de la faim ...
Et Octave .. il n'a même plus la force de parler et de faire broum brom avec les voitures !!

Bises

9:18 AM  
Anonymous karen said...

la mienne, pas encore 3 ans, dit a son pere que j'ai "parlé avec le monsieur toute la journee" quand je croise le Handy Man du condo et que poliment je lui dit bonjour....mon homme croit maintenant que je joue les Desperate Housewives et que je le trompe !

ah ces gosses !!! ;o) ;o)

11:34 AM  
Anonymous Anonyme said...

Je confirme les dires de la pitchoune, je n'ai eu droit aux crêpes qu'après avoir érigé cette p.. et f.. antenne, m'être laissé dévoré par les aoûtats et leurs troupes d'envahisseurs, ainsi qu'après avoir été lacéré par l'envahissante végétation amazonienne ...si, si !!
A moi la DDASS, le ministère de la Santé, l'ONU,la FORPRONU, et les armèes de l'OTAN, sus aux parents indignes qui attachent les enfants avec des fausses saussices en plastique...........sic !
PS. Pour la bonne moralité de ces individus sus cités, n'appelez pas la police , je m'en charge.
Signé Le Concombre masqué Viriato

6:17 PM  
Anonymous filomène said...

Clothilde, tu pourrais faire un effort quand même! Tu aurais pu rajouter un peu de pain sec avec le nesquit!;)))))))))))

7:43 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home