lundi, octobre 10, 2005

Souscription

Vendredi est le Clothilde’s day, le jour que j’attends une année entière. Non, je ne rencontre pas le Président de la République, je ne me fais pas régénerer le cerveau pour me permettre d’accroître mon potentiel opérationnel, je ne me fais pas faire l’opération esthétique de la dernière chance car je l'ai déjà dit une seule opération n’y suffirait pas. Mais alors quoi ? C’est le salon des loisirs créatifs à Toulouse. Jouez hautbois, résonnez trompettes. J’adore, je suis aux anges.
Petite revue de départ. J’amène les enfants à l’école, je fais consciemment mon devoir de mère, il ne me sera rien reproché de ce coté-là donc. Avant, je m’enquiers de la santé de Charlemagne, lui pose un baiser tendre sur le front, je fais donc mon devoir de femme.
Je peux maintenant aller claquer frénétiquement l’argent du ménage, sans mauvaise conscience. Sauf que cette aberration mentale qu’est la raison objective me rattrape toujours au moment de sortir le porte-monnaie. Je me dis chaque année : " ce coup-ci, je fais des folies, je me laisse aller, j’achète tout ce qui me plait ". Or, arrivée sur les lieux du crime, je ne peux me résoudre à passer à l’acte, à mener mon forfait à bien. Les cris de mes enfants hurlant de faim me résonnent dans les oreilles, je défaille, et reviens contente avec des babioles (tissus, fils) et un compte en banque à peu près épargné.
Il n’en demeure pas moins, que c’est un moment exceptionnel : petit déjeuner en regardant les premières acheteuses en transe, ratissage de toutes les allées pour repérer, pour regarder les choses pas ordinaires, les choses qui font envie et enfin, achats. Entre temps, il aura fallu estourbir quelques rombières qui se pâment devant tout et parfois n’importe quoi.
Pour que le tableau soit complet, j’espère qu’il va pleuvoir et qu’il va faire froid, car c’est un moment à la lisière de l’hiver, un moment où on réfléchit déjà à comment parer la maison pour Noël, c’est une parenthèse de convivialité égoïste, c’est un moment que je ne raterai pour rien au monde.
Donc avis à la population, Charlemagne, Poulet et la Bestiole, vendredi : interdiction d’être malade. Maman est en voyage d’affaires !

5 Comments:

Anonymous Filomene said...

Alooooooooooors, c'était biennnnnnnnnn?
Tu as explosé la CB cette fois (et ils mangeront de pates à l'eau jusqu'à la fin du mois?)?

10:26 AM  
Blogger Clothilde said...

C'est vrendredi prochain !

11:39 AM  
Blogger Pascale said...

Quand je suis allée à celui de la Porte de Versailles, l'année dernière, la CB a ... disons un peu chauffé. Mais je n'ai pas acheté tout ce qui me plaisait, sinon j'aurais entendu parler du pays chez moi !

11:00 AM  
Anonymous anne said...

Vas voir de ma part mes copines Marie-Rose et Françoise sur le stand Maridée Création : elles font de la cuisine créative et vendent des moules mous. Je les aiderai sur C&SF de Paris en décembre : je le vis depuis deux ans du côté des coulisses et c'est quelque chose à voir !!!! Eclate toi bien et sois déraisonnable ...

11:22 PM  
Anonymous Merrill Presutti said...

Thanks so very much for taking your time to create your blog. Excellent work

3:59 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home