lundi, novembre 07, 2005

La honte

Le mal s’est insinué, en moi, voilà 10 jours. Au début, je n’y ai pas cru, j’ai accusé le fauteuil, l’oreiller, un courant d’air mal placé, enfin tout. Mais aujourd’hui, je dois me rendre à l’évidence, je me suis collée une super belle tendinite. Mais le pire, c’est la raison originelle de cette chose.
Je me vois, tout à fait, aller voir mon macho de docteur en lisant " voilà, cher Monsieur, j’ai une tendinite dans l’épaule droite ". " Ah bon, et qu’avez vous donc fait ? ". Et c’est là que les affaires se corsent, je peux inventer un abus de raquette de tennis, mais vue comme je suis découpée, on m’imagine davantage abuser de la poêle à crêpes que d’un objet issu des rayons de décathlon. Je pourrais dire que j’écris trop, un roman, une biographie, une lettre de démission, une lettre d’insulte parce que cela fait trois semaines que j’ai passé un entretien et que j’attends toujours, le bec dans l’eau, une réponse. Mais il va bien falloir que je dise que " j’ai trop brodé ". La honte à 32 ans, se coller une tendinite à cause d’une surdose de point de croix.
Et alors ? Même pas honte, parce que moi, Monsieur le Docteur, en ce moment, je prépare le cadeau de Noël de (Bip) et que je dois le finir absolument et que j’ai encore un sac à faire pour rebip, des lettres brodées pour mes copines des Lilootes et un panneau pour mon atelier. Alors avec tout cela, vous voyez à quel point la broderie c’est important et franchement, avant d’en rire : soignez-moi. Et ne me parlez pas de poser l’aiguille, autant m’arracher un bras immédiatement.

8 Comments:

Anonymous Catherine said...

Vraiment c'est pas de chance.....
Pour te déculpabilisér, tu diras à ton médecin que c'est une maladie professionnelle chez les brodeuses de Lesage...... Alors....Tu peux en être fière de ta tendinite!!!
Maintenant.... il peut te mettre au repos pour 15 jours...sans toucher l'aiguille...ouille...ouille...
Bon courage Laure.

7:37 PM  
Blogger Clothilde said...

Hier sur France 5, j'ai vu un reportage sur l'école Lesage, c'est sublime. Laure

7:47 PM  
Anonymous frenchgirl said...

comme je te comprends...
une fois je m'étais coupé le bout du doigt... et pas qu'un peu !, il manquait carrément un morceau...
eh bien, après deux jours sans broderie, car c'Était bien sûr le doigt sur lequel l'aiguille pique ! je me suis précipité à ma boutique pour m'acheter un doigt en cuir ! hihihi

11:40 PM  
Anonymous Amanda said...

Et alors, tu as de la chance, cela ne t'es arrivé qu'à 32 ans, moi je me suis retrouvée chez le kiné à 24 ans... mais ceci hélas s'appelle la maladie de la secrétaire et oui, vieille maladie due au fait de mal taper sur une machine, de nos jours un clavier d'ordinateur, la souris est aussi un grand facteur. J'ai eu le droit arrêter tout activer sportive, je lui réponds "Oh, donc je peux continuer à broder" youx tout rond du kiné "Heu, non, ca non plus pas, vous brodez?"... Et oui 24 ans toutes mes dents et je brode... Par contre, perso, je n'ai jamais pris de médicament, le plus efficace, c'est l'ostheo, si tu n'attends pas trop (comme moi) en une sécance il remet tout en place...

7:53 AM  
Anonymous Requia said...

Bonjour, je m'appelle Bip et Rebip !!! Oulala je vais etre gatee pour noel !! ;-)
Je me vois bien dire au doc que j'ai une tendinite cote gauche a cause des pauses biberons ... parce que cote broderie c'est le neant en ce moment ...

8:19 AM  
Anonymous Domie said...

oohh ben t'inquiètes pas ma belle, j'en ai régulièrement... cette année, j'ai choisi une nouvelle technique, le deseherbage des mauvaises herbes, et donc nerf coincé dans le haut du dos, donc cervicales et épaule droite en vrac..; bienvenue au club des "vieilles" brodeuses ;-)

11:35 AM  
Blogger Jean said...

L'important ,ce n'est pas le mot broderie .
Bien que je sois un homme ,je n'ai pas eu honte d'acheter , seul homme dans le magasin , le matériel pour broder :je voulais essayer , en vue de reproduire en broderie un dessin qui me plaisait beaucoup .
L'important ,c'est le niveau de réalisation .
Essaie d'aller au bout de ce dont tu reves ,au besoin achète de la documentation et fonce sans écouter des critiques éventuelles .
Tous mes encouragements .

2:37 PM  
Anonymous Marinet said...

le mot "honte" était à prendre au 2eme degré, Jean ! On est tellement passionnées, qu'on n'arrive même pas à avoir réellement honte hihihi, n'est ce pas les lilootes ?

11:31 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home