vendredi, novembre 18, 2005

La raison de ...

la pseudo mise en jachère de ce blog :
- Clothilde n'a rien à dire. Fichtre, il ne se passe rien dans sa vie. Enfin, si ! il se passe qu'elle attend une réponse pour un job. Oui, j'ai appelé et j'ai eu droit à la réflexion dont la fulgurance frise le génie : "oh, pas avant un mois ou deux... et si vous recevez un courrier, inutile de l'ouvrir, ce sera forcément non... car si c'est positif, on vous aura appelé avant". Et dire qu'il fut un temps où j'aimais ouvrir ma boite à lettres.
- Clothilde n'a plus d'humour. Et oui, c'est l'effet combiné de la langueur de l'automne et de la lobotomisation ambiante à la firme. Hier, on nous a annoncé la venue de Big Boss, du coup, certaines ont passé l'aprem à se demander si, je vous le donne en mille, il fallait se lever quand il allait entrer dans le bureau. 1) que je sache, il n'a pas une tronche de danette, et moi, je ne me lève que pour Danette, 2) on a une chance sur deux qu'il ne remarque même pas les trouffions de notre genre, 3) dans tous les cas, il aura oublié dans les 10 secondes la faute de goût, s'il y a lieu. Dans tous les cas, on l'a pas vu.
- Clothilde est démoralisée par le bazar qui règne chez elle. C'est pas compliqué, passer deux week-end à faire de la couture c'est avoir l'assurance que le troisième sera consacré à un vaste plan anti bordel. Et pour couronner le tout, Fée du logis s'est crue obligée hier de me sermonner : "il faut expliquer aux enfants qu'il ne faut pas qu'ils investissent toutes les pièces". Comme si en plus, j'avais besoin de ce genre de commentaire, on dirait ma mère !
- Clothilde a le cheveu gras et laid et en plus, merci l'effet racines. On m'avait promis que la couleur méchée, c'était un truc qui partait en 10 shampoings, au bout de trente, on dirait qu'un oeuf s'est écrasé et qu'il continue de couler. Je hais les coiffeurs, je les hais TOUS.
Vous voyiez bien, il vaut mieux que je me taise, parce qu'on va encore dire que je suis aigrie !

5 Comments:

Anonymous isabelle zab71 pégase said...

Oh non continue. J'adore ta façon de raconter de tourner les choses en dérision ! J'ai souri cela aurait été trop dommage de me priver de ce petit moment de bonheur. Donc à demain !!

2:38 PM  
Anonymous Anonyme said...

Y a des jours où rien ne va...alors ça va mieux en râlant (un peu).T'es pas la seule pour les cheveux, moi je me relève lentement d'une coloration censée s'estomper..et y a toujours une idiote pour me dire oh c'est joli tes cheveux, y a plein de couleurs de mèches..eh patate de quoi je me mêle!
Allez, comme disait cette nunuche de Scarlett, demain est un autre jour !
Emma

5:30 PM  
Anonymous mamie said...

je m'étais habituée à vous , un peu comme à une fille supplèmentaire; mais vous avez remarqué que je n'étais pas une mére envahissante !
malheureusement je n'ai pas de conseils ni pour les jobs ni pour les coiffures donc je suis pas une vrai mère ; je vous trouve parfaite ne changez rien "les autres" s'en rendront compte un jour.

5:41 PM  
Anonymous Marinet said...

J'aime trop te lire...
On se retrouve bien en toi, enfin... moi !

8:20 AM  
Blogger Shantti said...

vivement ce coup de fil!
pis si c'est la lettre, c'est que le job était pourri et que c'est mieux comme ça! le meilleur est à venir.
enfin..on espère;)
pour les cheveux.. euh..courage?
moi les miens sont blancs à 80% et on me prend pour une mamie(j'ai rien contre les mamies mais à 34ans ça me saoule) et je ne sais rien y changer...alors bon..
pis c'est bien de raler..faut bien que la vapeur sorte;)

11:37 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home