vendredi, novembre 04, 2005

Mon cher Poulet,

Je pense, mon enfant, chair de ma chair, que cette nuit vous avez dépassé très clairement les bornes et que j’en ai plus que soupé de devoir me réveiller environ toutes les heures pour des raisons qui n’en sont pas : doudou échoué au pied du lit, draps glissés en bas de vos gambettes, vessie débordante…
Cette folle épopée nocturne me vaut, ce matin, comme presque tous les matins, le regard d’un lémurien pris dans les phares, un bâillement intempestif coincé au coin de la bouche. Et le pire, c’est que je n’ai aucune solution qui vaille, vu que je suis dans l’incapacité totale de vous laisser seul avec votre détresse : on appelle cela un syndrome de dépendance maternelle intense, mais c’est moi qui suis atteinte.
Avant de débouler dans votre chambre, le cheveu hirsute et l’écume de l’énervement aux commissures des lèvres, je me dis que cette fois, ça ne va pas se passer comme cela, que vous allez passer un sale quart d’heure. Et je ne peux pas, vous êtes tellement beau avec votre sourire (tiens au fait pourquoi vous souriez quand je rentre dans la chambre alors qu’à l’écoute bébé, j’entends les râles d’une bête apeurée ?). Je ne peux alors que prendre ma voix mièvre de maman gâteau pour vous téléporter vers les toilettes pour soulager votre vessie pré-prostatique.
Et puis, avouons que vous servez bien mes intérêts car grâce à vos levés multiples, je peux négocier avec Charlemagne quelques grasses matinées et obtiens de la part de la Bestiole la palme de " la maman la plus patiente, parce que vraiment, le Poulet, il t’embête la nuit ". Finalement c’est tout bénéfice, sauf pour mes rides sous les yeux, les garces, elles en profitent !

5 Comments:

Blogger Jean said...

Un vrai plaisir , comme tous les jours , de lire ton post .

Il y a longtemps que nous avons compris que Le Poulet sait user et abuser de son sourire si lumineux .

J'imagine ce que cela va donner dans quelques années quand il voudra séduire les filles !!!

10:39 AM  
Anonymous Anonyme said...

J'aime beaucoup ton article :-) Et la théière sur la photo est magnifique. Emma

10:59 AM  
Anonymous Anonyme said...

Me voilà rassurée, je me sens moins seule et moi j'ai droit tous les matins en arrivant eu trvail à "t'as l'air crevé"

la jeune et solidaire mère de famille

12:27 PM  
Anonymous Mélinette said...

Tu m'as bien fait rire à moi aussi. J'aime ton style, je reviendrai très certainement :)
A bientôt Clothilde

10:19 AM  
Anonymous listelle said...

envoie charlemagne, à mon avis il rigolera moins le dit-poulet, en voyant débarquer le coq dans sa chambre... ça lui passera peut-être l'envie de sonner le clairon toutes les heures...

7:21 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home