jeudi, décembre 08, 2005

Influenza

Je pose une question simple : pourquoi est-ce toujours les mêmes qui sont malades ?
Bon, la bête est au plus mal, personnellement, je cours dans tous les sens et ce n’est pas qu’une image. Parce qu’évidemment quand je viens juste de descendre de l’étage pour aller chercher le pot pour le pipi du poulet, qui me hèle, pour lui monter ses médicaments ? Ce n’est pas compliqué, il a toujours besoin de moi quand je suis à l’opposé de son mouroir. Et en plus, je suis suffisamment bonne pour toujours répondre avec le sourire, genre " la clinique de la forêt noire ". Oui, oui, je suis une bonne infirmière, je lui fais même des trucs qu’il aime pour manger. Mais, si, je vous assure, je suis même capable de cela.
Pourtant, loin de moi l’idée d’ouvrir une maison de convalescence, entre nous, je lui donne jusqu’à demain, après c’est " the retour of the big mégère ". Et que ceux qui me disent que c’est 5 jours pour une grippe, vienne donc à la maison assurer l’intendance, je n’y vois aucun inconvénient.
Alors, oui, on se gausse sur ma mauvaise hygiène de vie : tu manges n’importe quoi, tu ne manges pas assez. Et bien, peut-être mais ma dernière grippe remonte à quand j’étais au lycée. C’est dire. Bon, allez, je prends des forces et à 17h, j’y retourne.

6 Comments:

Blogger damouredo said...

Un homme malade...rien de pire ! Le mien me dit d'un air de fin du monde "Laisse moi mourir"...C'est vrai que parfois c'est tentant !!! LOL

7:11 PM  
Anonymous Catherine said...

Alors....Où en est l'infirmière ?
Tu tiens toujours le coup ??????

7:35 AM  
Anonymous Sylvie de Toulouse said...

Ah les hommes malades ! L'apocalypse n'est pas loin...
Bon rétablissement au mourant tout de même et merci pour ces notes d'humour dont je viens me délecter jour après jour :-)

8:42 AM  
Blogger Francois et fier de l'Être said...

Les hommes, les hommes...Vous vous êtes vues malades mesdames. C'est pas la fin du monde, c'est le grand nettoyage de printemps : N'oublie pas de faire ça, de laver ci, d'aller chercher ce truc et de baigner le bidule ou la grenouille.
Et après, MAIS TU N AS PAS FAIS CI, LAVé ca? IL FALLAIT ALLER CHERCHER LA GRENOUILLE ET BAIGNER LE TRUC
HA! LES HOMMES QUE FERAIENT-ILS SANS NOUS ?
Vous vouller la réponse : On serait en meilleur santé.
Courage et bise quand même.
Faut'y pas qu'on vous aime?

9:50 AM  
Blogger filambulle said...

Ben je ne suis pas sûre que ce dernier commentaire soit drôle... :(

Ma bien chère Clothilde, j'ai bien reçu votre missive. Elle a bien entendu enluminé ma journée d'hier, et si le couvre-chef doit attendre un peu que l'occiput de mon benjamin se développe, les minimitaines vont lui être bien utiles ces prochains jours: Il fait un froid de volatile lacustre par ce côté-ci du bleu léman.
Je note avec joie que la couleur desdites mitaines s'assortit à la perfection avec le quilt de Léon. Il va être d'un chic!
Avec mes meilleures pensées, émues et amicales,
Filambulle

10:47 PM  
Anonymous Chouchenn said...

alors elle est finie cette grippe??? je vous conseille les infusions au thym. mais charlemagne acceptera t il de boire une infusion plutot que du cafe???

12:00 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home