mardi, décembre 06, 2005

Première nationale ?

D’abord, il y a eu un coup de fil vers 16h : « c’est moi, ça va pas du tout ». Ah bon ? « je me sens vraiment pas bien, je crois que j’ai attrapé un virus ». Effectivement, ça ne doit pas aller du tout pour en arriver à dire « attraper quelque chose » il faut vraiment que ce soit grave. Car chez nous, on n’attrape pas, tout au plus contracte-t-on une maladie.
Deux heures plus tard, l’homme pénètre dans la maison. Et les affaires se corsent. Tout d’abord, la mise en quarantaine. Non, je ne suis pas assez vilaine pour forcer mon époux à s’expatrier au fond du jardin, mais c’est lui qui veut « éviter de contaminer » toute la maison. Alors là, mon coco, je te rassure, si ce n'est pas déjà fait, on aura de la chance mais entre nous, dans la famille, il n’y en a qu’un qui :
- a été opéré d’une appendicite aigue, 3 semaines avant mon accouchement, ça c’était un bon gros complexe du kangourou
- a eu une grippe en plein mois d’août avec pneumopathie, parce que Charlemagne ne fait jamais les choses à moitié
- a passé un mois avec des sacs poubelle aux pieds sur la plage pour cause de brûlures au 3eme degré
- a contracté une sinusite surinfectée en chassant le cathare dans les catacombes du gîte…
J’en passe et certainement des meilleures. Sans parler du vaste coté hypocondriaque du type. Aujourd’hui, s’il passe la nuit, on aura de la chance, vu l’état dans lequel il se trouve (état ressenti et non véritable, il va s’en dire !). Je peux lui faire signer tout ce que je veux : il est totalement anéanti. D’ailleurs, il ne parle pas, il geint, il ne mange pas, il sussotte, il ne voit pas le médecin, il le devine, lui parle comme si sa dernière heure était venue.
Oui, et bien, moi, ça ne va pas m’empêcher de m’avaler une pile de repassage, de regarder Nigella à la télé et de me bidonner avec Sister Jane et le poisson rouge au grand nez sur la nouvelle du jour « nous avons la première grippe du canton ». Yessss.

3 Comments:

Blogger Francois et fier de l'Être said...

Encore un incompris, pauvre homme.

11:02 AM  
Anonymous Amika said...

Grippe aviaire très certainement !
Courage et patience à l'infirmière...

12:12 PM  
Anonymous Catherine said...

Ah... Quand l'Homme est malade....
La terre s'arrête de tourner!

Courage à toi Laure!

1:51 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home