lundi, janvier 09, 2006

Les raisons de...

Depuis quelques jours, il semblerait que la blogsphère s’agite autour de la question des limites à donner à un blog. J’ai disparu de la circulation, le temps d’un week-end et je me suis donc posée la même question. Parce que je ne voulais pas dire le pourquoi (le fond) de ce blanc mais parce que je ne voulais pas non plus laisser ce silence inexpliqué (la forme). Mais voilà t-il pas que je vais répondre de ce fait à la question du moment ! Quitte à me faire quelques ennemis, ni les premiers, ni les derniers !

Je déteste par-dessus tout les blogs qui disent sans dire, du genre « il m’arrive des trucs, oulala que c’est terrible, mais vous n’en saurez pas davantage ». Oui et alors pourquoi tu le dis, banane. C’est comme les enfants qui disent, : « je sais ce que tu auras pour ton anniversaire, mais tu ne le sauras pas ». Et bien tais-toi, ce n’est pas rigolo ou alors c’est fait pour mettre l’autre en situation de demande et c’est naze. Et le pire c'est quand certains savent, se répondent à mots couverts. Ne nous prendrait-on pas pour des couillons ?

Autre genre : les blogs qui étalent tout, parfois le pire. Je dois dire que cela me laisse perplexe. Perso, je suis assez pragmatique. Je me vois mal aller étaler devant la terre entière mes "vrais" problèmes (j'ai pas dit que j'en avais, je ne fais pas ce que je rejete ailleurs, d'accord...). Parce que ne soyons pas angéliques, certes, il y a des affinités qui se créent, on rencontre des gens formidables, on aime lire leurs commentaires, on aime aller sur leurs blogs, mais ce sont des connaissances, il y en a peu qui deviendront des intimes. Mais voilà dans notre société, y a t-il encore de la place pour l’intime, pour le très personnel ? Moi, je le crois, mais pour cela il faut avoir de la force de caractère. Il faut être costaud pour aller bosser certains matins et fermer sa gueule pour ne pas étaler sa vie, pour ne pas tomber dans le pathos qui est forcément très réconfortant. Car le chœur des pleureuses est toujours bien garni, parce qu’il se dit, ce chœur-là, qu’un jour, on pourra le lui rendre. Et bien, moi, je ne dis que ce qui est réglé, mon blog n’est pas ma psychanalyse. Il est un bonheur de tous les jours, il est un exutoire de mes agacements, mais il n’est pas mon médicament quand vraiment c’est pas le jour, ces jours-là, il est vide et c’est mieux ainsi. Il est vide mais ce vide n'est pas un appel à condescendance, à soutien, il est comme on est dans la vie certains jours, sans envie, sans parole, juste en attente.


Et dire que je viens de scier la branche sur laquelle j’étais assise !!!!

13 Comments:

Anonymous fred said...

ahhhh le blog et ses limites; vaste sujet! moi je suis comme toi c'est mon bonheur de tous les jours et c'est pour ça que ma belle-famille ignore son existence et ce qui va avec!
et ce week-end, nous les avions à déjeuner quand bilus sort à propos d'un débat sur la nespresso "ah oui comme clothilde et charlemagne!"... 4 paires d'yeux tous ronds ce sont tournés vers lui perplexes ;-) et il leur a répondu "euh oui ce sont des amis!"...
donc voilà, vous faîtes presque partie de la famille ;-)
signé: fred & bilus deux grands lecteurs assidus du blog " clothilde & charlemagne".

1:50 PM  
Anonymous Bill said...

Pour moi, c'est pareil. Mon homme et moi on s'est même dit samedi en arrivant au Carefour de Labège que Clothilde y serait peut être aussi ... mais qu'on ne saurait pas la reconnaitre !

3:02 PM  
Anonymous pégase said...

Je prends énormément de plaisir à lire ce blog car je le lis un peu comme on regarde Ally Mc Beal (bon j'ai jamais dû regarder un épisode entier) je veux dire un peu se système de la personne qui traverse quelque chose et parle intérieurement. J'adore la façon dont son raconté les évènements, les histoires de bureau. Je suis nulle à exprimer ce que je ressents mais j'aime ce côté "détaché et humoristique". Ce qui fait que je n'ai jamais la senstion d'être voyeuriste.

4:35 PM  
Anonymous Anonyme said...

il y a 6 mois j'ai appris que mon mari me trompait sur le blog de sa "maîtresse"...depuis elle s'est calmée(dans ses récits) mais mon mari et moi sommes séparés ! vive les blogs intimes !mais heureusement il y en a des corrects qui ne dépassent pas les bornes!

5:59 PM  
Anonymous Catsotte said...

Bravo. Et tout à fait d'accord. J'aime beaucoup ton blog, pour justement son second degré, ce regard décalé sur le quotidien, son originalité dans ce qui nous est si familier!
Pourvu que cela dure... En tout cas je le souhaite...

9:40 PM  
Anonymous nathalie bleu choc said...

surtout ne changez rien, c'est très bien comme ça, j'aime lire vos "agacements", votre tendresse (si, si) et votre humour très pointu que je n'aurai jamais. des articles comme l'accident, la journée de filles ou elle, on les vit aussi mais les écrire comme vous, c'est trop top....

9:19 AM  
Anonymous Chouchenn said...

tout a fait d'accord avec clothilde. entre le trop intime et l'etalage, le pas est vite franchi. je vous lis très très regulièrement pour votre xième degré et votre recul sur vos petits soucis persos ou professionnels.
continuez le combat!!!! la vie est une dure lutte:o)

10:35 AM  
Anonymous buba said...

Oui, un blog comme le votre est interessant, agréable à lire, mais certains ont besoin de parler de leurs "problèmes" un peu comme dans un journal intime. Dailleurs, quand on tient ce genre de journal, souvent on a envie que quelqu'un lise tout ça.
Il faut simplement comprendre que tout le monde peut créer un blog et que le but est différent selon les personnes.

10:56 AM  
Blogger Jean said...

Je suis très heureux de lire les commentaires précédents !!
Tu les mérites amplement !!
Un grand Bravo!!!

5:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je goûte ... je savoure ... que dis-je, je me délecte avec volupté de ce ton enjoué et de cet humour caustique !

Que vos sages résolutions ne me privent pas de ce palsir gourmet ...

Bonne Année !

7:51 PM  
Anonymous La (fausse) mouette said...

Moi j'aime lire Clothilde. Si je n'aimais pas, j'irais voir ailleurs, cqfd!

10:04 PM  
Blogger Gerdel said...

D'accord avec ton opinion. En fait, il faut savoir se modérer et se "garder une p'tite gêne" quoi!

3:40 AM  
Blogger Francois et fier de l'Être said...

Je pense que chacun n'est pas "gèné" par les mêmes choses. De même, comme l'a si bien dit la mouette(fausse), c'est le plus gèné qui s'en va. Les "visiteurs" trouve dans un blog ce qu'ils y cherchent et celui qui le fait y mets ce qu'il veut donner. Il y a mille façon de les appréhender. N'as tu jamais eut à détruire un commentaire d'un de ces blogomatic qui propose d'enlever le bas le lendemain ou le numéro de tel (08...) de la belle ...On y trouve de tout.

4:24 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home