jeudi, février 16, 2006

Chevalier en armure

Je vais pas vous faire le coup de vous raconter des choses qui n’ont, somme toute, aucune espèce d’importance, c’est juste ce que je fais depuis la naissance de ce blog. Mais là, ça a encore moins d’intérêt que d’habitude. J’ai juste passé ma journée en réunion, j’ai appris plein de trucs, rencontré plein de gens et la diversité était au rendez vous.
Bon, autrement, j’ai eu le temps entre les deux de passer un petit moment dans la Cité de Carcassonne. On va me dire que c’est le temple du commerce, oui et bien soit. C’est vrai et pourtant j’adore cet endroit un jour comme aujourd’hui. Il faisait gris, il bruinait même, c’était quasiment désert et pourtant c’est toujours magique et majestueux. D’abord parce qu’on y entend tous les dialectes, du patois à l’italien. Deux tables, deux couples, un se lève pour demander à l’autre de prendre une photo, ils se parlent en anglais et ils sont pourtant tous italiens, c’est cocasse mais c’est le petit condensé de notre monde. J’ai mangé dans un attrape touriste certainement mais voilà, j’avais un bon bouquin « Sous le soleil de Toscane » de France Mayes, j’avais 1 heure devant moi et j’avais envie de trouver les choses agréables. Et bien soit, je n’ai vu que du positif, que la beauté des pierres, la féerie de ce lieu qui passe le temps, de ce lieu à part et c’est le meilleur moment de l’année pour le découvrir, sans le soleil, sans la foule. Je vous le disais que c’était vraiment pour le plaisir de parler de cette journée ordinaire.

4 Comments:

Anonymous bill said...

J'ai beaucoup aimé ce livre - le suivant (Bella Italia) est un peu moins bon. J'aime imaginer la Toscane comme notre Lauragais. Tu y as déjà été toi ?
bonne lecture
A bientôt de te lire. Bill

9:40 PM  
Anonymous Amika said...

J'ai pensé à toi aujourd'hui, moi aussi j'adore Carcassonne et aussi voir les choses du bon côté, ça fait du bien ;)

10:12 PM  
Anonymous IsaM said...

moi aussi j'ai adoré ce livre, un peu une sorte de Peter Mayle nostalgique, tiens, ça me donne envie de le relire ! et de retourner vivre en Italie... mais ceci est une autre histoire...

9:33 AM  
Anonymous Virginie said...

je l'ai lu un nombre incalculable de fois ce bouquin, toujours avec le même plaisir ! "Bella Italia" aussi !
ce sont des bouquins magiques, idéaux pour se croire ailleurs, à se contenter de regarder autour de soir pour savourer l'instant ! carpe diem ;o)

6:33 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home