lundi, février 27, 2006

Confiseries


En rentrant ce soir, j'ai écoute l'album d'Olivia Ruiz, la femme chocolat. Elle a l'accent de Carcassonne, sa ville natale, le piquant d'une espagnole et la poésie dans les mots. C'est sans prétention et pourtant très agréable à écouter. Je me suis régalée. Un excellent remède contre la rentrée, la langueur de l'hiver qui prend ses aises.

2 Comments:

Anonymous Anne-Cé said...

J'ai son premier album, j'aime déjà beaucoup, vais p'têtre m'offrir celui là alors...

6:07 PM  
Anonymous anne said...

Je l'ai découverte "en vrai" hier soir aux Victoires de la Musique : j'ai adoré cette fille à la voix acidulée qui dansait comme un petit pantin sur les jolies paroles de " j'traine les pieds". Je vais courir m'acheter son CD tout comme celui de Camille qui m'a l'air d'être totalement folle à lier (j'adore). Hier soir j'ai également découvert TRYO que je ne connaissais que de nom. Un bon cru cette soirée des Victoires.

4:00 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home