lundi, mars 06, 2006

Clo sauve la planète

Serais-je en train de virer Vishnou, retour à la nature et poils sous les bras ? C’est au début, nouvelle venue dans le monde merveilleux de la société de consommation, la manière dont je regardais tous ceux qui se faisaient le trip "Larzac". J’aimais bien mon confort, mes crèmes pour tout et n’importe quoi ; j’aimais bien tester les nouveaux produits et surtout ne pas regarder les étiquettes.
Et puis, avec Charlemagne, j'ai laissé faire cette graine d’originalité, qui sommeillait à peine en moi. Ainsi, nous avons commencé par nourrir notre voiture à l’huile. Contrairement aux allégations de certains, cela fonctionne très, très bien. Nous faisons de substantielles économies et notre 205 Peugeot de 250 000 km s’en porte comme un charme. Avec le retour des beaux jours, nous aurons même le bonheur de produire à notre contrée les fragrances espagnoles de baraque à churros. Rien que pour cela, on devrait nous remercier.
Puis, j’ai traqué le parabène dans les produits d'hygiène des enfants. Nous nous en tenons désormais au minimum nécessaire à la vie en société : savon d'Alep, shampoing sans additif. Car ils le valent bien.
Plus j’avance, plus je me dis que ce n’est pas possible de ne rien faire pour la planète. Non, je ne vire pas écolo hystérique mais quand même quand on y pense, ça fait flipper. Donc faisons ! On ne peut pas continuer à se dire qu’après tout dans, au mieux, 50 ans on sera mort et que donc, on aura au moins sauvé notre petite vie.
Loin de moi l’idée de devenir la mauvaise conscience qui va culpabiliser tout ce qui ne font pas comme moi. Parce qu’après tout, chacun fait ce qu’il lui plait. Et personnellement, je ne dois pas être à une contradiction près !
Sur les conseils de Anne, je vais me lancer dans la lessive aux noix de lavage (si Sister Jane et le poison rouge au grand nez pouvaient arrêter de rire). Je ne sais pas encore si ce sera concluant. Je vous raconterais. Pour l’instant, je cherche un magasin sur Toulouse pour m’approvisionner.
Dans un autre genre, avec Charlemagne, nous avons décidé de nous lancer dans un chauffage central au blé. Non, je vous assure que ma santé mentale est parfaite. Les allemands et les pays du Nord en général s’en servent. Certes, cela sent beaucoup le pain chaud mais je me dis que c’est toujours mieux que les vapeurs de pétrole. A suivre à l’horizon 2007. On cherche un installateur.
Et dernière trouvaille sur laquelle je me pose beaucoup de questions : la machine à pain. Après avoir vidé toute la maison des plats tout prêts (raviolis, lentilles, pâtes à tarte …), je me suis aperçue avec effroi qu’il restait encore des nids à cochonneries. Prenez le pain de mie dont les enfants se gavent au déjeuner et au goûter. Regardez la composition, c’est à faire se pâmer d’horreur le moindre allergologue de province. Et vas- y les graisses hydrogénées, les huiles de palme… Et j’en passe. Je suis une férue de pain, j’en fais souvent mais voilà certains sont difficiles à réussir et surtout le pain de mie. Alors ce matin, idée : pourquoi ne pas investir dans une machine à pain ? Que de bons ingrédients pour un résultat " maison ". Je m’interroge, je m’interroge et pour une fois je vais éviter l’achat sur un coup de tête qui me ramènerait à mes premiers pas dans la société de consommation. La boucle est bouclée.

8 Comments:

Blogger Malo said...

De très bonnes résolutions et la planète te dis merci.
L'an dernier j'ai acheté un emachine à pains et c'est un vrai régal de se réveiller avec la bonne odeur du pain frais et chaud§ Les enfants se régalent et en plus tu peux faire des tas de pains spéciaux. C'est un bon achat!
Ici on se lance dans un potager ... à suivre.

3:34 PM  
Anonymous Ptinutz said...

Pour la machine à pain, je suis comme toi, en phase de tatonnement... En tout cas si tu l'achètes je serais intéressée de connaitre tes commentaires...

Quand au ménage écologique, connais tu le blog de raffa (raffa.over-blog.com), elle a créé un petit fascicule pour faire tous son ménage de manière écologique... J'essaie d'appliquer, mais je n'en fabrique pas un tant que je ne me suis pas débarassée de tout ceux que j'ai déjà...

3:43 PM  
Blogger Jean said...

Toutes nos félicitations !
Nous sommes interessés par vos expériences !
Pour le moment , à part notre jardin bio et une lecture attentive des étiquettes , nous attendons que la voiture retrouve ses esprits pour la nourir à l'huile comme vous .
Merci pour les informations au sujet de la broderie ; Comme tu le liras sur le mot que nous avons mis sur le blog de la fée , avant la fin du mois , nous commencerons un blog broderie blanche : beaucoup de nouvelles photos à faire !
Grosses bises .

5:21 PM  
Blogger Malo said...

C'est encore moi voici un site où tu trouveras plein de recettes de pains sympas:
http://www.feminin.ch/cuisine/bread/pain_machine.htm

Bon achat et à bientôt
Malo

6:50 PM  
Anonymous Anne-Cé said...

j'ai repéré des noix de lavages à Bioasis Balma et à Ethic&Chic (petite boutique de vêtements équitables) en centre ville. si tu ne trouve pas les adresses exactes, fais moi signe, je te les retrouverai !
pour ma part, je termine mes lessives bien chimiques avant d'en acheter ! (écolo, certes, mais radine aussi un peu !)

7:25 PM  
Anonymous Sarah said...

Pour les noix de lavage, dans l'absolu, pourquoi pas ? Mais comme elles ne sont pas produites ici, mais dans des contrées lointaines, il faut aussi se poser la question du coût du transport pour les faire parvenir jusqu'à nous, et de la pollution engendrée... et aussi de savoir combien sont rémunérés les producteurs, est-ce que cette culture est respectueuse des sols, de l'environnement local... parce que si c'est pour tout dérégler ailleurs, le problème reste entier !
Moi, je fais ma lessive moi même avec du savon de Marseille que je râpe. Ca marche super bien, pareil que n'importe quelle lessive de commerce. (et ça ne coûte rien !!!)
http://sarahdenormandie.over-blog.com/article-436969.html
J'utilise du savon noir pour les sols, je fais mon pain et mes yaourts.
Par contre, pas de Mc DO, ni de baraque à frites dans le coin pour approvisionner ma voiture ! ;-)

7:57 PM  
Anonymous Chouchenn said...

apres le tri selectif des ordures, l'achat en fonction du conditionnement, l'arret et la veille de tous les appareils electromenagers apres utilisation, le lavage (maison+corps) avec des produits bio, le velo et mes pieds plutot que ma voiture, je viens de convertir ma mere a la map. sincerement, c'est tres sympa. on redecouvre le gout de certaines cereales et c la machine qui malaxe tous les ingredients donc on evite les bras de popeyes en fin de fournées.
je vous conseille egalement la carafe a eau du robinet qui enleve le calcaire grace a une petite pastille mensuelle. avantages: économie car plus d'achat de bouteilles d'eau minerales ET finie la corvee de sherpa de bouteilles d'eau.

11:27 AM  
Blogger Shantti said...

Depuis que nous avons gouté le pain de la màp impossible de s'en passer! et je sais exactement tout ce que je mets dedans. Les pains de mie sont très bon et les enfants adorent.
Un investissement qu'on ne regrette pas:-)

8:52 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home