vendredi, mai 12, 2006

Fatale

Il m’arrive quelque chose de terrible, limite un Hiroshima familial. Charlemagne en a marre de me voit traîner le soir et le week-end dans un jogging (et encore je suis gentille avec ce vêtement qui dans ses heures de gloire fut un pyjama d’intérieur en pilou) informe avec des poches aux fesses et sur les genoux. Et je pense que cette fois-ci c’est du sérieux. Mais que faire ? Passant le restant de mon existence, c'est-à-dire les jours de dur labeur dans des tenues disons de circonstances, non, non pas le tailleur Chanel, je suis féministe moi, monsieur, j’opte donc pour un style bien à moi. J’ai longtemps cru que je n’avais pas de style mais il faut se rendre à l’évidence, l’absence de style est en soi un style. Tout cela pour dire que le soir et le week-end venus, je fonce dans la salle de bain revêtir la tenue de maison ad hoc, c'est-à-dire pantoufles, vieux pantalon à poche (sic) et tee-shirt d’une autre vie. Le bonheur de n’avoir pas les pieds qui marinent dans des chaussures étroites, l’absence de ceinture entravante à la taille…. Mais, il faut croire que ce genre d’accoutrement n’est pas propice à l’harmonie du couple. Disons que l’impression de vivre avec Robert ne se limitait pas à la longueur des cheveux, le look camionneur bulgare n’a pas l’heur d’enthousiasmer le Charlemagne. Eh bien soit, puisque je dois être une femme fatale, je veux de bonne grâce me plier aux nécessités de la vie de couple. D’autant plus que ce matin, la longue litanie de la Bestiole sur mes qualités m’a un tantinet glacé le sang, je suis donc d’après cet enfant, qui débarrassée de ses préjugés oedipiens se découvre beaucoup d’affinités avec sa tendre mère, donc, je suis : « une très bonne cuisinière, boulangère, pâtissière et couturière ». Beaucoup de « ière » pour moi, elle a omis de dire, ce que j’aurais pu apprécier « une maman jolie qui s’habille bien ». Donc, c’est clair, soit c’est une cabbale, soit c’est bien la réalité, je ne ressemble à rien dans le giron familial.
De bonne grâce, ce matin au gré de mes pérégrinations à Carreuf, je me suis mise en quête du vêtement qui allait révolutionner ma vie. Enfin, je pensais : le déshabillé de soie, aucune envie de prendre feu en faisant la cuisine, un caleçon, ( je ne veux pas en plus qu’ils comptent mes bourrelets ). Oui et alors, je fais quoi moi. Et ben, j’en sais rien. Va bien falloir trouver. Et si je me faisais un pantalon ?!

14 Comments:

Anonymous fred said...

et bah oui, un pantalon en lin qui se ferme avec un lien ça serait pas mal! non?

2:50 PM  
Anonymous kittyscarlett said...

je te comprends, quand on a été toute la journée dans un chemisier qui nous empêche de lever les bras tout en haut en rentrant on a envie de se mettre à l'aise ....moi je me blottis dans une polaire (pas trop vieille mais toute grise c'est moche en fait :o) ).
J'ai vu des trucs bien chez G- SP-RT (je sais pas si on a le droit de donner des noms de marque;o) ), genre survet mais beau ! celui que tu peux mettre tout le week end, dans des tons parme! bref, jette un oeil dans les magasins de sport peut être!
allez bon courage!

3:28 PM  
Anonymous anne said...

Pour les tenues d'intérieur cool et jolies comme tout, je ne jure que par Monoprix : pantalons en coton pastels, tee-shirts assortis ...

4:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

La jupette à petites fleurs elastiquée ... super pratique pour cacher ce qu'il faut et dévoiler le reste (les chevilles, mollets...) et surtout ne pas serrer le ventre. Genre Laura Ashley décontractée.
Et le tee shirt décolleté en V, c'est la mode cette année (je dé-ses-pé-rai d'en trouver un jour, là j'ai fait le plein) par dessus. La jupe, elle supporte plusieurs jours et le tee shirt, à changer toutes les 2 ou 3 soirées.
C'est ma tenue de maison à moi ;-) Et pour l'instant rien à dire. C'est super confortable en tout cas.
Bon courage en tout cas, le genre de réflexion que tu as supporté, je n'aime pas mais alors pas du tout... parce qu'il est comment lui, ton chéri pendant ce temps là ? Vas-y, raconte ! ;-)

5:23 PM  
Anonymous pégase said...

Je dirai comme ce qui a été dis. Des vêtements qui se ferment plutôt par lien de reserrage. Et oui je pense aussi que les magasins de sport offrent maintenant de la tenue décontractée "élégante".

6:55 PM  
Blogger Telle said...

Hé hé il y en a une qui veut son petit compliment du style "maman c'est toi la plus belle" le jour de la fête des mères ...

7:18 PM  
Anonymous ktl said...

ben , un jean, c'est basique et ça sert pas le ventre, non ?

7:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

Un jean, ça ne sert pas le ventre ? euh ... ça dépend du ventre.

7:45 PM  
Blogger Telle said...

Clothilde, depuis hier, je réfléchis à ton problème et voici ce que je te suggère (tu me diras si la nuit m'a porté conseil ou pas...)

- D'abord, tu pourrais trouver des hauts à la fois stricts et super confortables que tu pourrais garder le soir en arrivant (du style en coton mais avec des découpes travaillées, un col et des poignets... Chez cyri***, je t'assure qu'il y en a de très agréables à porter)

- Deuxio, le pantalon du pêcheur thaïlandais (tu trouveras un patron sur internet, sinon, je te l'envoie par mail) à réaliser en tissu fluide, un vrai bonheur à porter et ça reste très joli. Mais c'est peut-être de lui que parle Fred dans son commentaire.

Grosses bises

1:43 PM  
Anonymous nathalie bleu choc said...

ah, toi aussi, t'as un "tulamour"!

7:11 AM  
Anonymous Ptinutz said...

Tiens j'ai aussi des fois le droit à cette remarque de temps en temps... Comme tenue confort moi, j'ai une simple jupe portefeuille en été ou un bas de jogging coton pastel en hiver, un peu moulant bien tombant... L'important c'est d'éviter l'informe...

Juste une question, et lui, il fait un effort?

8:22 AM  
Anonymous Isma said...

jean (qui vieillit - faut que j'en rachète pendant mes prochaine svacances outre-atlantique ;-) et t shirts petit bateau, c'est ma tenue du soir (en hiver... parce qu'en été, mes vetements sont moisn cotnraignants et je reste souvent habillée comme la journée...)
un pantalon en lin pour l'été, c'est vrai que c'est agréable !

8:55 AM  
Anonymous Sylvie de Toulouse said...

La version jogging en velours gris orage taille basse et petit haut un peu court avec double fermeture éclair ; pour le décoletté en haut et le petit bidon en bas !
le pantalon en lin couleur acidulée avec petit gilet en jersey coton boutonné... à déboutonner, un peu, beaucoup... à toi de voir :-)

8:33 PM  
Anonymous Lola-M said...

Oh non, Clotilde, le jogging ! C'est vrai que c'est le tue-l'amour absolu. Féministe OK, moi aussi, mais ça n'empêche pas d'etre féminine ! J'ai pas de tenue de maison, je m'habille comme je veux même pour bosser. Mais je déteste le laisser-aller vestimentaire, si je ne déteste pas le confort. Le jean peut être confort, le pantalon en lin aussi, mais pourquoi pas une robe portefeuille pas trop longue et un peu décolletée ? C'est super confort, estival et plus seyant qy'un truc informe.

2:26 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home