mardi, juin 13, 2006

Les parents sont-ils solubles dans la fin d’année scolaire ?

A partir d’aujourd’hui, je peux affirmer que ma vie va se transformer en enfer :


  • Samedi matin : kermesse de l’école. Faire des gâteaux. Les autres mamans ayant jugé inintéressant de faire des créations maison (sic), nous n'avons plus que deux alternatives : donner de l’argent ou faire des gâteaux. Dommage, moi qui rêve d’une fête à l’ancienne ! Tout se perd ma bonne dame.
  • Samedi soir : gala de danse de la Bestiole. Au dernier moment, inévitablement elle va se mettre à pleurer car elle a peur de monter sur scène. Penser à écrire le discours de la Présidente à qui je sers de nègre. Aller mettre les chaises le samedi entre la kermesse et le repas du midi parce que c’est ça aussi la vie associative d’une espèce en voie de disparition : le bénévole !
  • Dimanche : fête des pères. Je ne peux décemment pas faire la grasse matinée, ce jour-là, c’est fatalement le tour dudit père de mes enfants. Y a des jours comme cela ! ! Trouver les cadeaux pour Papa (le mien), Beau-Papa et le père de la maison (pour lui, c’est réglé, il a commandé les œuvres illustrées de Maupassant, merci Monsieur Ebay !)
  • Mercredi : re-spectacle, de théâtre cette fois-ci, donc re-chaises, et re-discours. Yesss !
  • Croiser une machine à laver pour y déverser une montagne de linge
  • Motiver le fer à repasser pour éviter qu’il ne claque en voyant l’Himalaya vestimentaire
  • Me faire une blouse
  • Dégoter la remplaçante de Fée du logis.
  • Lire assidument le Monde tous les jours
  • Faire des révisions... sérieusement.
  • Trouver un pantalon pour le truc du 5 juillet. J’avais imaginé mettre une robe achetée voilà deux ans mais Charlemagne m’affirme que je ressemble à une évadée d’un monastère tibétain. Bon certes, mais je n’ai aucune espèce d’envie de faire les boutiques en ce moment. Parce que je vais inévitablement ramener tout ce que j’aurais acheté, on appelle cela une indécision chronique. Je ne vois qu’une solution : passer une annonce.

Sac de patate cherche personnal shopper pour achat de vêtement.
Urgent. Pas sérieux, s’abstenir.

9 Comments:

Blogger La Grenouille said...

M*** je suis trop loin pour els faire ces boutiques ... mais je vais t'aider,tu vas voir ....
1)tu me photographies les tenues (toi dedans avec hein !)commence par ton armoire
2)) tu m'envoies
3)) on en discutes !!
4 on va y ariver non mais !!

3:03 PM  
Anonymous aziliz said...

t'as du bol...t'as qu'une kermesse! Prends des vitamines, quand même...

3:59 PM  
Anonymous Aline said...

Excellent !
Alors les mères qui donnent du fric au lieu de confectionner qqch j'hallucine là...
Sinon tu dis que le bénévolat se perd, je crois que - heureusement - non, il parait qu'il n'y a jamais eu autant de bénévoles que maintenant. Et je regrette de n'avoir pas le temps d'en faire partie.
Pour ta tenue du concours de rien du tout minable trop fastoche que tu vas passer et qui t'effraye pas du tout mais non voyons... ben et si tu customisais ta robe de tibétaine ? Un peu de galon par-ci, un ruban par là et hop, non ? Pas trop mais pas trop peu. Ca coute pas cher, c'est modulable à façon et "décrochable" après coup (comme dans les vernissages) et surtout tu te sentiras à l'aise dedans puisque cette tenue tu l'avais déjà d'avance.
Au fait, en plus du "monde", on t'avait pas parlé (c'est pas moi, promis !) de courrier international aussi ? Il me semble que si...

5:53 PM  
Anonymous la mouette amie said...

N'achète rien comme fringues, tu ne seras pas à l'aise dans du neuf. Privilégie le (vieux) truc confortable qui te donnera confiance en toi, quitte à jouer la nonne tibétaine améliorée comme te le conseille Aline. Le temps passé à lire l'actualité vaut mieux que du temps passé à chercher la fringue idéale qui n'existe pas. Puis arrête avec le sac à patates, tu veux bien? Je n'accepte point de concurence...

9:30 PM  
Anonymous anne said...

Celle qui réclame souvent une photo pour juger sur pièce désirerait pouvoir admirer la robe tibétaine.
Car je ne suis pas certaine que les hommes en général et Charlemagne en particulier soit la bonne référence en terme de choix vestimentaires.

6:16 AM  
Anonymous Bill said...

Le Monde, soit, mais va aussi sur les sites des hebdo pour du recul sur l'actu. Podcaste aussi la revue de presse de france inter (de 8h30).
Pour la tenue, reste classique quand même, le Tibet risque d'effrayer, mais joue la classique - comme dirait Marie le noir et le blanc ça va avec tout (à 20 ans, elle ne sait pas encore - ou ne sait plus - que les couleurs existent aussi !)
Pour l'école, c'est vrai qu'il y a de moins en moins de super-women, et de bénévoles d'ailleurs, déjà il y a 15 ans on ne courait pas les rues ...
Merci de m'avoir rappelé que la fête des pères était ce dimanche et non pas le suivant ... j'avais zappé l'info et suis à sec d'idée !
Bon courage, je croise les doigts pour toi pour le 5/7
Bises. Bill

11:02 AM  
Anonymous venise said...

allez courage, serrons nous les coudes, les fins d'année scolaire sont terribles, parfois pires encore que les rentrées !
à la rentrée, on est plein d'espoir , ça sent les fournitures neuves
à la fin de l'année, on se sent flagada, on n'attend qu'une chose les vacances !
et il faut quand meme se remuer, et tacher de caser dans quatre week-ends de juin, les différents spectacles, la fete de la musique (ouais c'est mercredi cette année ça fait un week-end de gagné) la kermesse, ne pas oublier le brevet du grand, les trousseaux à préparer pour les colos, j'en passe et des meilleures... ah oui aussi les anniversaires car deux sur trois de mes enfants sont nés à cette période là !
restons zen....

je suis d'accord avec anne, faut pas faire confiance aux zhoms pour les vetements ;)

et je croise les doigts aussi pour toi !

4:12 PM  
Anonymous Marie (de Bill & Marie) said...

Pour les vêtements, j'avais galéré l'année dernière, mais j'avais opté pour un très sobre pantalon noir (ou jupe noire selon les jours) + débardeur + chemise blanche + ballerines (que je n'ai porté que 5 minutes en fait, le temps d'avoir les pieds en sang ... arf !! Pas facile d'avoir les pieds trop fins !! et donc achat urgent de "jolies chaussures" entre deux épreuves)

Pour cette année, j'étoffe ma garde-robe (j'ai aussi davantage d'oraux), et j'opte pour une deuxième jupe (toujours noire, on ne change pas une équipe qui gagne !!)

Et pour répondre à Bill, mieux vaut être en noir & blanc qu'en ensemble rose ridicule comme j'ai pu en voir dans le métro la dernière fois :-) Ah là là, les gens !! Pourquoi prendre de tels risques inconsidérés !!

Bisous !
Marie

ps : peut-être rdv le 5 Juillet ;-)
(je serai libre ... et à Paris !!)

6:55 PM  
Anonymous Anonyme said...

Hello
d'accord avec Marie pour le noir et blanc (perso j'aime mieux noir et ecru); l'idee c'est de s'adapter a tes interlocuteurs et comme tu ne postules pas pour un job de directeur creation, je privilegierai l'approche anglo-saxonne, a savoir sobre mais pas austere. Ce qu'ils gardent de toi ensuite c'est la bonne impression que tu leur fais (et pas "ah oui celle avec sa drole de robe!"):
Women
Solid color, conservative suit
Coordinated blouse
Moderate shoes
Limited jewelry
Neat, professional hairstyle
Tan or light hosiery
Sparse make-up & perfume
Manicured nails
Portfolio or briefcase

Bon courage
Alvy

9:17 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home