vendredi, juin 09, 2006

On va les ratatiner

Ce week-end, c’est la fête de mon village, comme avant avec bal musette et tout et tout. Bien sur, il y a 100 fois moins de monde que dans les fêtes de mon enfance, mon cher café a disparu mais bon, le cœur y est toujours parce que c’est justement ces parfums d’enfance que j’y cherche encore. Ce soir, cela commence par le concours de belote. Oui, je joue aussi à la belote, j’ai comme cela une liste non restrictive de vices en tous genres. Je me cherchais un partenaire de cartes, le poisson rouge au grand nez a cherché et trouvé tous les prétextes de la terre dont le plus vexant : « Que ça durait trop longtemps ». T’as qu’à dire que je suis difficile à supporter dans la durée ! Pfff.
Heureusement, le poisson rouge au grand pied, lui, a osé braver le cauchemar pour me servir de compagnon de jeu. Les vieux à bérets et à intonations qui roulent les r, les vieilles acariâtres n’ont qu’à bien se tenir. Clothilde déboule dans l’arène.
Il me reste juste deux heures pour réviser mes atouts (pour ceux qui suivent).

Résultats : Après la troisième manche, nous étions 8eme sur 56 équipes. La gloire absolue, un jeu inimaginable. Et puis la dernière manche nous a confronté à deux vieux qui nous ont mis une patée maison. Pfff, dégoutée. On a donc fini 34ème. Bon c'est pas si mal. POur la petite histoire et il en sera fini de mon aura de bobo de la campagne, on a gagné 4 cuisses de poulet d'élevage que je vais tenter d'accomoder pour que le poisson rouge au grand nez n'y voit que du feu, ce soir !

9 Comments:

Anonymous anne said...

Ouais Clothilde tu vas les ratatiner !!! grave même !!!!
(tu vois, le 5 juillet, tu pars dans le même état d'esprit, c'est pas difficile, non ?)
:o))))))

4:21 PM  
Blogger Pascale said...

valet, neuf , as, dix, roi(belote), dame (rebelote, huit, sept. J'ai été à bonne école avec mon grand-père , ma grand-tante et mon père. Fallait s'accrocher pour ne pas être ratatinée. Plus tard, je suis passée au tarot ... !

6:27 PM  
Anonymous bill said...

Bats les tous !
Je n'étais pas près des carrés frais ce matin ! Tableau de bord mensuel à présenter à N°2 de 10h à 12h30 oblige !
Ce sera pour une autre fois !
Bon week end, Bises. Bill

6:57 PM  
Blogger Telle said...

Quatre cuisses de poulet... Je ris toute seule.

Les cadeaux en nature comme ça, qu'est-ce que ça fait campagne ! J'ai vu un jour mon homme revenir avec 4 bols bleus, une boîte de cassoulet et de l'after-shave qui pue.

Bon, ben, bon appétit à vous (un poulet au curry, vous ne sentirez pas la différence !)

Bises

1:31 PM  
Anonymous La mouette said...

"Les cadeaux en nature comme ça, qu'est-ce que ça fait campagne !"
c'est bien connu qu'à la campagne on a aucun goût et qu'on attend les gens de la ville pour nous montrer ce qu'est le bon goût.
Pardon Clo de m'énerver sur ton blog, mais je hais ce genre de snobisme... ( t'as qu'à effacer mon commentaire)
signé la mouette amicale

9:38 PM  
Blogger Clothilde said...

Chère Mouette,
Je ne vais pas effacer parce que j'adhère assez à ton commentaire. Je me bats en ce moment contre la nouvelle idée recue : les nouvelles populations, elles savent ce uq'est la culture. Parce que nous pauvres ploucs on est des incultes. ce n'est pas une quetsion de nouveau habitant ou d'ancien, mais simplement une quetsion d'éducation à la culture qui transcende le lieu de résidence.
Et en plus, je crois vraiment que ce genre de manifestation que d'aucuns jugeront "beauf" sont aussi là pour forger une histoire commune, elle participe de l'identité d'une région.
Amitiés. Clothilde

6:51 AM  
Anonymous Chouchenn said...

vais je continuer a lire votre blog si vous avez fini seulement 34è..... je m'interroge.... en effet j'ai gagné la semaine derniere le concours de belote de mon bar fetiche.
mon lot: un mini fut de 5litres d'heineken moi qui ne bois pas une seule goutte de biere. j'aurais prefere une bouteille de planteur.... la vie est cruelle.

1:24 PM  
Blogger Telle said...

Bon, puisque c'est de mon commentaire qu'il s'agit, je vais me permettre des ajouts :

-d'une, je suis de la campagne et, dites-moi si je me trompe, mais je n'ai jamais vu de tels lots à la ville

- de deux, la raison en est toute simple : le manque de crédits et le plus souvent, on a des cadeaux en nature parce que ce sont les dons des commerçants du coin qui font ainsi leur pub. Cela dit, le jour où mon mari était revenu avec ça, j'étais amusée.

- de trois, je maintiens donc : "ça fait campagne" mais il n'y avait là rien de péjoratif. Comme quand je dis : "Le grand-père qui cultive son potager avec sa casquette bleue sur la tête, ça fait campagne", c'est un trait significatif, voilà tout.

- là où il y avait de l'ironie dans mon commentaire, c'est sur le poulet d'élevage car c'est un peu un comble.

- et pour finir, il n'y a pas La Culture, tout est culture et la manière dont les campagnards savent tresser l'osier, cultiver certains légumes, prévoir le temps... est culture, même si on ne trouve pas tout ça dans les livres.

Bref, soit j'ai été mal comprise, soit je suis snob sans le savoir.

1:28 PM  
Blogger Telle said...

Et puis, pour alléger tout ça, il y en a qui font la ferpmeture des bars, moi je suis en train de prendre l'habitude de faire la fermeture des commentaires !!

2:44 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home