lundi, juillet 31, 2006

Réponse à l'appel au jeu de Silo

Si l’eau avait été plus fraîche hier soir, nous n’aurions pas eu à faire trois petits tours et puis s’en va. Pourtant, seule, la maman des poissons était bien tranquille au fond de sa piscine pendant que nous sirotions une menthe à l’eau en regardant, telle une méduse, la Fred qui se la coulait douce. Bien- sûr, nous comptions les heures, qui nous séparaient de la grande montée là haut sur la colline. Il ne manquait plus que cela, partir pour ne plus revenir.
Au détour d’un sentier, nous aurions pu trouver nos 4 rats ramassant des prunes pour apporter cette offrande à Arlette, la reine des tartelettes.
Et puis, de guerre lasse, nous serions retournés voir des jolies choses, que savait si bien faire notre loulou dont nous étions tous addict. Et pourtant, il nous fallait maintenant retourner at home, pour ne pas rater le deuxième épisode de " Dis bonjour à la dame ". Je ne sais pas ce que vous en pensez mais vraiment, c’est pas gagné.
Edit de 23h14. Et à part ça, elles ont aussi initié et participé au jeu : silo et Eivlys

11 Comments:

Anonymous silo said...

je m'incline très bas!!!! Y aura-t-il mieux? j'en doute! ;)
c'est une très jolie ballade à travers blogs.

10:26 AM  
Anonymous eivlys said...

indetronable !

6:59 PM  
Blogger Telle said...

Beau travail de vacances, sérieux et appliqué. Admise en classe supérieure.

8:10 PM  
Blogger AlbinedeFlore said...

Bravo !

10:07 PM  
Anonymous mlle clochette said...

Encore plus fort : tu as même réussi à m'inclure sans le savoir !!! Bravo !

7:56 AM  
Anonymous rineka said...

Bravo encore bravo, et en plus c'est bien écrit ce qui ne gâche rien!!!

8:44 AM  
Anonymous Christelle said...

Bravo pour ce joli texte :)

9:09 AM  
Anonymous Aline said...

Plein d'adresses sympa. Elles ont beaucoup d'idées tes cop'. Je suis admirative.

6:19 PM  
Blogger Elise said...

Le compte n'y est peut-être pas pour prétendre à la première marche du podium, mais le charme et la poésie sont là, et c'est bien cela qui compte... Merci Clothilde pour cette jolie promenade à travers blogs qui me donne l'occasion de passer un agréable moment sur le tien.

6:55 PM  
Blogger Telle said...

Je raye :
"Peut mieux faire, une deuxième chance vous est accordée par le chef d'établissement" (j'ai nommé Silo)

Courage !!

9:51 PM  
Anonymous tante arlette said...

bravo

8:34 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home