jeudi, septembre 07, 2006

Je fais quoi moi, là ?

Bon, je dois avouer quelque chose de terrible, je sens déjà les regards irrités se tourner vers moi et des poupées vaudous à mon effigie poindrent le bout de leur nez, ici ou là. Mais voilà, je le dis, j’ai trop de congés. Ben oui ! Etant libérable de la firme le 1er novembre, je me dois de solder mes congés, oh quel doux mot à mes oreilles. J’ai donc fait mes petits comptes d’apothicaire scrupuleux, je serais partie le 12 octobre mais voilà, il me reste tout de même 3 jours à ajouter que je ne peux pas coller aux 15 derniers pour des raisons d’aberrations administratives dont je vous ferai grâce. En plus, il faut que je revienne le 23 pour une demi-journée, on nage en plein délire, mais bon, pourquoi pas.
Donc, demain, j’ai pris ma journée. Et c’est accepté. Youpi. Faut dire que depuis que je suis sensée préparer The concours, la Mouette est charmante avec moi, limite collante.
Donc, que vais-je faire ?
Matin, amener les enfants à l’école. Eviter soigneusement toutes les poulardes qui ne manqueront pas d’avoir une critique à faire au sujet du bisounours, de la cantine ou du bus.
Filer au marché de la ville voisine pour boire un café, et regarder si je ne trouve pas un tissu pour faire le prototype du patron, que je viens d’acquérir, Thadée de Citronille.
Retour à la maison : arrêter de faire la vache avec des œillères qui n’aurait pas vu les deux machines de linge qui attendent que je les repasse. A oui, c’est une autre résolution, que je tiens : " pas plus de 2 machines à repasser et pas plus de 2 machines à mettre en route ". De l’horlogerie suisse. C’est nickel, le repassage devient presque un moment agréable.
Essayer des recettes de gâteaux trouvés sur ce super site. J’hésite entre les rousquilles et les langues de chat.
Monter un mur en cyporex pour faire une cloison sous le plan de travail (j’ai crû comprendre que Charlemagne n’avait pas envie de le faire).
Aller chercher les enfants. Re-éviter les mêmes poulardes, à se demander si finalement les fantômes de l’école ce ne sont pas elles.
C'est passionnant !

2 Comments:

Anonymous le chat qui coud said...

je rachète tes congés si tu en as trop lol

9:08 PM  
Anonymous manue_emma said...

Ohohhhhhhhhh je me régal toujours autant! trés fort le coup des poulardes!
Ps: C'est moi qui est la reine mére!!!

7:49 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home