mercredi, septembre 27, 2006

Premiers regrets

La Saucisse, je vais la regretter, ma grande saucisse. Il m’aura tout fait, je pense, et il doit certainement se dire que je lui aurais tout fait (enfin dans la limite de ce que la morale tolère). Depuis que j’ai annoncé mon départ et surtout depuis son retour de congé, il ne se passe pas une demi-journée, sans qu’il ne pousse la porte de mon bureau avec son air de teckel maltraité pour me dire tout le mal qu’il pense de mon départ. Il faut dire que les choses vont à mon sens sacrément se corser pour lui. Ayant acquis depuis des années, la place très enviable de planqué derrière sa collègue, moi en l’occurrence, il voit d’un très mauvais œil, le départ de son matelas. Il sent bien que la quiétude est derrière lui. Qu’y puis-je ?
Depuis lundi, il a ajouté une corde à son arc, il fait dans le grand guignol. Et pour cause. Il s’est fait faire l’opération de la myopie au laser, (j’en connais qui se sont dégonflés d’ailleurs, eux !) en vogue actuellement. Donc, il joue un énigmatique Ray Charles avec un air malheureux, lunettes noires vissées au nez. Jusque là, rien de bien anormal. Il a toujours l’air contrit.
Mais, alors que je m’entretenais, avec lui, de ses lunettes obstructives, je lui ai fait remarquer qu’heureusement qu’il s’agissait de lunettes uniquement pour le temps de sa convalescence, car elles étaient vraiment grosses. J’ai alors utilisé le terme de " lunettes orthopédiques ". En fait, pour vous faire une idée, il s’agit d’un type d’appareillage que n’auraient pas renié Onasis ou Brejnev, voire Lino Ventura dans ses heures fastes. J’aurais dû me méfier, à son air interrogateur que quelque chose allait me tomber sur le coin de la figure. La fulgurance de mon raisonnement aurait dû me pousser à revenir sur mes propos par une pichenette verbale dont j’ai le secret, quitte à virer au rouge. Mais, non en bonne bestiasse, j’ai insisté sur l’incongruité de ses lunettes, plus rien n’était à sauver quand il m’a dit : " mais ce sont mes lunettes de soleil de d’habitude, simplement, il y a un verre qui n’est plus correcteur ". D’un coup, je n’ai plus su quoi dire, j’ai espéré qu’une boule puante ou un truc de ce genre explose dans le couloir de mon bureau pour me sauver de la honte totale.

9 Comments:

Anonymous Delfine said...

je comprends qu'il soit dépité que tu le quittes (enfin lui dans le bureau, hein !).
Parce que moi si tu arrêtes ton blog, je lance une manif ;o))
Trop drôle, j'adore !

12:59 PM  
Anonymous Anne said...

Pour éviter les regrets mal placés, j'ai écrit un texte de 4 pages sur tout ce que je détestais de mon boulot avant de le quitter. Et je le relis régulièrement pour m'assurer que j'ai fait le bon choix ...
Toi, tu n'auras qu'à relire ton blog pour te souvenir de tout le bien que tu pensais de la Firme, Mouette et autres Saucisses !

2:51 PM  
Anonymous Aline said...

Très bonne idée que celle d'Anne...

Sinon dans le même genre je me suis une fois retournée, d'une compassion extrême, vers une dame qui me suivait dans la file de caisse du Monop' en lui disant, plutôt fort - histoire que tout le monde entende que je suis quelqu'un de vraiment bien - ... "oh pardon, excusez-moi, je suis désolée, j'aurais dû voir avant que vous étiez enceinte... prenez ma place" et là la fille me résponds "ah mais non... je ne suis pas enceinte"...
Horrible... j'ai cru défaillir ! :-(

6:04 PM  
Anonymous Anonyme said...

a moi aussi ils vont manquer la saucisse et la mouette , enfin tes commentaires...

6:54 PM  
Anonymous celesteen said...

c'est pour quand le grand départ? bon courage, ça va marcher....

6:56 PM  
Anonymous bill said...

Tu me consoles ... il n'y a pas que moi qui gaffe comme ça alors !

6:29 AM  
Anonymous kittyscarlett said...

hihi! la prochaine fois il reflechira avant de venir frapper à ta porte! avoue que tu as fait expres en fait ! ;o))

8:27 AM  
Anonymous amreve said...

dans Fin d'un mythe tu semblais te résoudre à n'être que l'individu de l'ombre , celle qui ne sait que s'effacer - et bien, voila la preuve que non : comment une Saucisse pourrait elle se cacher derriere une ombre ??? ??? qui plus est affublée de lunettes orthopédiques ? re ??? courage, ta reconnaissance passera par la saucisse - la preuve par le vide

9:34 AM  
Anonymous Isma said...

énorme j'adore ce genre de gaffes !!!

10:00 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home